Comment réussir à s’entraîner régulièrement avec des enfants?

J’aimerais commencer par féliciter tous les parents qui réussissent à être actifs hebdomadairement. Bravo à vous qui prenez du temps pour vous malgré les millions d’obligations du quotidien. 

Dites-moi, quels sont vos moyens pour prendre le temps de vous entraîner? 

Depuis plus de 10 ans, j’accompagne mes clients dans l’atteinte de leur objectif. 

Au début de carrière, je n’avais pas d’enfant et j’étais convaincue que j’allais toujours prendre du temps pour moi pour mes entraînements. Pour moi l’entraînement c’est un équilibre de vie autant physique que psychologique. Effectivement, après toutes ces années, bouger fait partie de mon quotidien. Mais le nombre d’heures par semaine, la durée de l’entraînement et l’intensité ont changé. Je vois ça comme temporaire … hahaha je l’espère. 

Je me rappelle qu’une cliente m’a déjà dit : « je décide de m’entraîner, mais je dois accepter que ma maison ne soit pas rangée ». Ça m’avait marqué parce que je trouvais qu’elle avait une belle façon de penser.  

J’ai actuellement une cliente qui s’entraîne le matin à 5h avant que les enfants se lèvent! Wow! Bravo. On dit que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Cette cliente est pour moi un modèle de détermination.  

Plusieurs clientes commencent à s’entrainer, mais le quotidien les rattrape : les enfants malades, une surcharge de travail…  Elles manquent quelques semaines d’entraînement et malheureusement arrêtent tout. Je comprends tellement, avec des enfants nous avons beaucoup de priorités. Mais j’ai le goût de vous dire : persévérez. Mettre les entraînements à l’horaire toute l’année peut aider à l’assiduité à long terme.  

Si vous être trop fatigué, diminuez l’intensité, la durée, mais essayez de garder ce temps pour vous. La méditation peut aussi être une bonne solution pour votre équilibre mental dans ces temps de surcharge. 

Plusieurs clientes me disent : « toi aussi tu as des enfants et tu réussis à t’entraîner. Donc, je peux aussi ». Effectivement, vous avez raison, c’est possible. Mais ne croyez pas que c’est facile tout le temps.

Mon métier favorise l’entraînement. Mon quotidien me permet de rester active. Je travaille dans un milieu d’entraînement, je porte mes vêtements de sport au quotidien et je bouge régulièrement avec mes clients. Malgré tout, j’ai eu des semaines sans entraînement personnel ou des entraînements courts et peu intenses. Mais le plus important c’est de bouger dès que possible, un petit peu à la fois. 

Avant, je m’entraînais dans la journée entre les clients. Je prenais 1h30 pour dîner. Mais maintenant avec des enfants si je veux réussir à travailler 35h/semaine, il est difficile de tout mettre à l’horaire. 

Je suis actuellement en réflexion pour mon horaire de septembre, j’essaie de voir quand je vais mettre mes rendez-vous d’entraînement : le matin à 5h, ouf je ne suis pas matinale, le soir à 20h quand les enfants vont dormir, ouf je sens que la motivation ne sera pas là.  

On dirait que je suis face à une embuche. Vous, quel sera votre horaire d’entraînement en septembre?

Joyeux temps des fêtes.

Progrès 100 limites sera fermé du 24 décembre au 9 janvier 2022 inclusivement.